« À la carte » : l’information pour tous dans le Loiret

24 juillet 2014 | 18:00

Labels: , ,

Territoire situé dans la région Centre, le Loiret compte 650 000 habitants. Le Conseil général y mène ses missions de service public (aides sociales, collèges, routes, culture, environnement) avec 2 600 agents exerçant 140 métiers différents. La collectivité dispose d’un budget annuel de 675 millions d’euros.



Jérôme Baret, responsable système d’information géographique à la direction des systèmes d’information et de l’innovation


« Notre département est pionnier dans l’ouverture des données au public. Dès 2004, nous avons crée le site d’information cartographique GéoLoiret, afin de diffuser des données liées à l’aménagement du territoire, au social, à l’environnement et aux routes. Ces cartes illustrent l’action du Conseil général auprès du grand public. Elles jouent un rôle pratique, par exemple, au moment de l’entrée en collège, en localisant quel établissement fréquentera un élève en fonction de son lieu de résidence. Nos cartes sont aussi à usage des professionnels et des agents du département.


Frein technique

Jusqu’en 2013, les cartes étaient développées en mode client / serveur, et hébergées dans les serveurs du Conseil général. Cela posait des problèmes de maintenance mais aussi de consultation. Les utilisateurs de GéoLoiret devaient installer des extensions logicielles dans leur navigateur pour bénéficier de toutes les fonctions associées aux cartes.

D’où notre décision, en 2013, de transférer l’application dans le ‘nuage’ Internet. Nous avions plusieurs pré requis : disposer d’un cloud privé et représenter en trois dimensions l’orthophotoplan réalisé en 2010 sur tout le département. Ces vues aériennes forment une mosaïque d’images géo référencées, qui servent à positionner des travaux, des infrastructures ou des réseaux avec une précision de 20 centimètres. Régulièrement renouvelé, ce référentiel devait être valorisé.

« Géo trouve-tout »

Au terme d’un appel d’offres, Web Geo Services, éditeur d'applications cartographiques en ligne, a été retenu pour faire entrer GéoLoiret dans cette nouvelle dimension. Son outil WGS Portal nous permet de publier des cartes simplement et rapidement, puis de les partager sur Internet. Ces cartes intègrent des vues en 2D, 3D, des photographies, des images par satellite, des fonds de plan, des descriptions de données, issus des bases de l’Institut Géographique National, du département du Loiret et des bases cartographiques de Google (Street View, Maps et Earth).

GéoLoiret enregistre désormais plus de dix mille visiteurs uniques par mois, soit une multiplication par sept de son audience. Google Street View explique en grande partie ce succès, par son interface évidente pour le grand public et le monde professionnel. Chaque utilisateur sait intuitivement naviguer dans la carte et les fonctions d’exploration (zoom, passage de la vue au plan au satellite).

Près de 450 cartes à la demande

La plate-forme géospatiale de Google correspond bien à nos besoins de puissance et de montée en charge, avec la gestion intégrée des consultations depuis des mobiles (téléphones ou tablettes). Au total, entre les sites GéoLoiret et Loiret.com, la base de données cartographiques représente 1,5 téra octets.

WGS nous garantit des temps de réaction optimaux pour plus de 150 cartes proposées. Cet intégrateur a également développé la partie intranet du portail, avec 280 cartes réservées aux usages du Conseil général. Cela élargit les contributeurs géographiques, avec une quinzaine de métiers représentés dans les directions de l’environnement, des routes, de la communication.

Culture & ouverture

La cartographie valorise aussi nos initiatives Open Loiret (partage de données publiques) et les événements culturels se déroulant dans le département. Cela procure une plus value à l’internaute, grâce à la richesse de l’information et de la consultation sans contraintes techniques. Nous réfléchissons à d’autres innovations cartographiques qui valoriserait notre département, dont les paysages culturels sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. »

Manitou monte à bord de la nacelle Google Apps

18 juillet 2014 | 17:23

Labels: , ,

Fondé en 1950 en France, le groupe Manitou réalise 1,17 milliard d’euros de chiffre d’affaires en concevant, assemblant et distribuant des équipements de manutention : chariots et nacelles élévatrices, chargeuses compactes, matériels de magasinage. Présent dans la construction, l’industrie et l’agriculture, Manitou emploie 3 500 salariés présents dans huit usines et dix-neuf filiales en Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique et Australie.



Maxime Baudry, vice-président, responsable des activités informatiques


« La plus grande de nos filiales se trouve aux États-Unis. Issue d’un rachat, cette entité importante avait effectué des choix de messagerie différents des nôtres. En 2012, nous avons donc coécrit un nouveau schéma directeur informatique avec mon homologue américain.
Suite à cela, début 2013, nous avons décidé de remplacer nos anciennes messageries, agendas et répertoires partagés par Google Apps. Ce choix s’est effectué sans appel d’offres ni comparatif technique, pour gagner en temps. Nous étions confortés dans notre décision par le nombre de grands comptes ayant opté pour Google Apps, et par les retours d’expérience positifs recueillis auprès de Zodiac et de Kiloutou.

2 000 salariés équipés en moins de six mois

Comme prévu, le déploiement international s’est opéré entre le printemps et l’automne 2013, avec l’appui de gPartner dont nous avons suivi la méthode de conduite du changement. Nous en sommes à ce jour à plus de deux mille utilisateurs de la suite Google (Gmail, Agenda et Contacts). Ce premier éventail de services sera peut-être étendu par la suite à d’autres outils collaboratifs de Google, notamment Hangouts, une fois que notre réseau interne disposera d’une bande passante supérieure. Google+ pourrait également servir d’Intranet pour le groupe.

Un ROI en moins de trois ans

Ni le déploiement des Google Apps ni leur usage au quotidien n’ont posé de problème aux salariés. Nous avons été agréablement surpris par le peu d’appels reçus auprès de notre assistance technique. La solution nous satisfait pleinement, par la disponibilité permanente des services, les facilités de connexion à la messagerie depuis tout terminal Web.

Le retour sur investissement devrait être obtenu en moins de trois ans, avec en prime une meilleure intégration de la mobilité — de nouveaux terminaux Android ont été fournis à plus de 400 managers et commerciaux. En prime, nous nous sommes affranchis des problèmes d’administration système et de maintenance des serveurs de messagerie et de collaboration. »


Le meilleur de Google arrive au bureau

3 juillet 2014 | 17:30

Labels: , ,

Publié par Amit Singh, President de Google Entreprise


Notre conférence développeurs annuelle, Google I/O, a eu lieu à San Francisco avec plus de 6000 développeurs venus en personne et des millions d’autres participant par livestream. Cette année, 41% des participants sur place représentaient des entreprises développant des applications B2B. Cela confirme ce que nous savions déjà : il y a une forte demande pour de meilleures apps au travail. Les gens veulent travailler comme ils vivent et utiliser les applications et outils qu’ils aiment, que ce soit à la maison ou au bureau.

C’est ceci qui motive tous nos efforts pour faire entrer dans le cadre professionnel le meilleur de ce que les utilisateurs Google connaissent chez eux. Pour ceux qui l’ont manqué, en début de journée, Sandar Pichai, SVP d’Android, Chrome & Apps et Urs Hölze, SVP de Technical Infrastructure ont annoncé et fait la démonstration d’une nouvelle ligne de produits et de fonctionnalités pour Apps, Android, Chromebooks et la Cloud Platform. Voici quelques éléments marquants :

Google Drive for Work et mises à jour de Google Docs
  • 190 millions de personnes utilisent déjà Drive à la maison, à l’école et au travail et des sociétés comme Crate & Barrel, HP, Jaguar Land Rover, Seagate et Tory Burch s’appuient dessus pour travailler plus vite et relier employés et clients. A présent, nous rendons Drive encore meilleur pour les entreprises avec Google Drive for Work – une nouvelle offre Premium pour les entreprises qui inclut un stockage illimité, des rapports d’audit avancés et de nouveaux outils de sécurité pour $10/utilisateur/mois.
  • A compter d’aujourd’hui tous les fichiers uploadés sur Google Drive seront cryptés, non seulement depuis votre terminal jusqu’à Google et lors des transferts entre data centers de Google, mais également au repos sur les serveurs de Google.
  • Quickoffice est à présent entièrement intégré à Docs, Sheets et Slides. Vous pouvez donc ouvrir et modifier ces documents en Office Compatibility Mode directement sur Android, votre navigateur Chrome et bientôt sur iOS. Cela veut dire que vous pouvez ouvrir, modifier et sauvegarder des fichiers Microsoft Word, Excel® et PowerPoint® depuis votre terminal préféré. Vous n’avez plus besoin d’acheter un logiciel supplémentaire – tout fonctionne.

Réimaginer la productivité des développeurs et l’analyse de données dans le cloud avec Google Cloud Platform
  • Google Cloud Dataflow, un service destiné à aider les développeurs et les entreprises à assimiler de larges quantités de données a été dévoilé à Google I/O. Grâce à dix ans de recherche en interne et de développement, Cloud Dataflow vous permettra de vous concentrer sur l’obtention d’informations actionnables tirées de vos données tout en en laissant la gestion, l’affinage et tout le travail laborieux à Google.
  • Pour améliorer la gestion d’applications et les opérations en cours de production, nous lançons Google Cloud Monitoring qui est basé sur la technologie de Stackdriver, une entreprise qui a récemment rejoint Google, et qui présente de nouveaux outils de traçage et de débogage pour augmenter la productivité des développeurs.
  • Nous simplifions la création sur notre plateforme pour les développeurs mobile avec une nouvelle version de Google Cloud Save et une meilleure intégration avec Android studio.

Nous avons également annoncé aujourd’hui de nouvelles fonctionnalités à destination des entreprises et qui seront lancées à la prochaine sortie d’Android – « L ». Ces fonctionnalités rendront le passage du monde du travail au loisir plus fluide pour l’utilisateur et donneront aux Administrateurs système plus d’options pour garantir la sécurité des données des employés et leur accessibilité.

Les entreprises pourront de plus acheter des Apps en gros sur Google Play et les mettre à disposition de leurs employés – ce qui est bon pour les admin et bon pour les développeurs. Vous pourrez également lire davantage d’informations sur les nouveautés concernant les écoles ici.


Avec Google Drive for Work, votre entreprise n’a plus de limites

26 juin 2014 | 20:25

Labels: , ,

Publié par : Scott Johnston, Directeur de la gestion des produits, Google Drive


C’est dans votre entreprise que germent les idées les plus innovantes et que naissent les collaborations les plus fructueuses. Et pour ne pas en perdre une miette, rien de plus pratique que les fichiers, dans lesquels vos équipes consignent le fruit de leur travail. Aussi est-il primordial d’y accéder et de les partager comme bon vous semble. De ce constat est né Google Drive, il y a tout juste deux ans. Aujourd’hui, plus de 190 millions d’utilisateurs s’en servent chez eux, à l’école ou au travail. Avec Drive, vos fichiers sont en sécurité. Vous y accédez où que vous soyez, et vous les partagez avec qui vous voulez. Partout dans le monde, des entreprises comme HP, Jaguar Land Rover ou encore Tory Burch font confiance à Drive pour doper la productivité et la collaboration au sein de leurs équipes.

Mais ce n’est pas tout : dans un contexte où le mot “transparence” fait l’actualité, les entreprises réclament une visibilité et un contrôle complets sur le stockage et le partage de leurs fichiers. Toujours à l’écoute de vos besoins, nous sommes fiers, à l’occasion de Google I/O, de vous présenter Google Drive for Work. Cette nouvelle offre destinée aux entreprises inclut un espace de stockage illimité, des fonctionnalités d’audit et de rapports avancées, ainsi que de nouvelles commandes de sécurité, tout cela pour 8 € par utilisateur et par mois.

Contrôle et visibilité
Google Drive for Work reprend les propriétés de stockage, de synchronisation et de partage bien connues de Google Drive, et intègre de nouvelles options d’administration, des fonctionnalités d’audit et de rapports avancées, et des services d’eDiscovery. Grâce à un contrôle granulaire, les administrateurs peuvent personnaliser Drive en fonction de leurs besoins, en autorisant par exemple certains employés à installer le client de synchronisation de bureau. La nouvelle vue d’audit consigne les activités telles que les déplacements, les suppressions ou les partages de fichiers au sein de votre entreprise ou à l’extérieur, et une API d’audit sera prochainement mise à la disposition des développeurs. Drive for Work inclut également Google Apps Vault, notre solution de recherche et d’eDiscovery qui couvre désormais les contenus stockés dans Drive, y compris les fichiers Docs, Sheets, Slides, etc.


Un espace de stockage illimité
Les entreprises génèrent chaque année plus de données que l’année précédente. Avec Drive for Work, ce n’est plus un problème. Pour 8 € par utilisateur et par mois, vous bénéficiez d’un espace de stockage illimité pour tous vos employés, et vous stockez des fichiers pouvant atteindre 5 To (il n’existe à ce jour aucun ordinateur de bureau ni ordinateur portable capable d’enregistrer un fichier de cette taille).

Et ce n’est pas tout...
Comme annoncé lors de la conférence I/O, Drive et Docs s’améliorent encore pour vous faire gagner en vitesse, en productivité et en sécurité.
  • Rapidité : dès aujourd’hui, découvrez une interface Drive épurée sur le Web et sur votre appareil Android ou iOS, et profitez d’une navigation aussi simple et rapide que sur votre disque dur.
  • Productivité : nombreux sont les utilisateurs qui stockent des fichiers Word, Excel et PowerPoint sur leur Drive. C’est pourquoi nous intégrons aujourd’hui Quickoffice au sein des éditeurs Docs, Sheets et Slides, pour vous permettre d’ouvrir et de modifier ce type de documents par le biais du mode de compatibilité Office, directement dans Chrome, sous Android, et bientôt sous iOS. Le temps des sempiternels achats de logiciels et des problèmes de compatibilité est révolu. Avec Drive, travaillez sur vos fichiers Office en toute simplicité, à partir de votre ordinateur, de votre tablette ou de votre téléphone.
  • Sécurité : à compter d’aujourd’hui, tous les fichiers importés dans Google Drive sont chiffrés, non seulement lors de leur transit entre votre appareil et Google, ou entre différents centres de données Google, mais aussi lorsqu’ils sont stockés sur les serveurs Google. Ce chiffrement, qui s’applique également à Gmail et Agenda, fournit une protection supplémentaire contre les accès non autorisés.


Pour votre entreprise, dès aujourd’hui
Google Drive for Work offre les mêmes avantages et garanties que Google Apps for Business (assistance par téléphone 24 h/24 et 7 j/7, disponibilité à 99,9 % garantie financièrement, etc.), et vous conservez l’accès à toutes les applications de productivité Google telles que Docs, Sheets, Slides, Sites et Hangouts.

Drive for Work, c’est aussi une garantie de sécurité et de conformité matérialisée par l’obtention du certificat d’audit SSAE 16/ISAE 3402 Type II SOC 2, la certification ISO 27001, l’adhésion aux principes de confidentialité Safe Harbor, et la conformité sur demande à des exigences industrielles spécifiques telles que la loi HIPAA.

Drive for Work est disponible dès aujourd’hui, dans tous les pays. Si vous êtes déjà client Google Apps, procurez-vous Drive for Work par le biais de la Console d’administration et bénéficiez ainsi de nouvelles fonctionnalités comme le stockage illimité. Si vous n’êtes pas client et que vous souhaitez utiliser Google dans votre entreprise, découvrez tous les avantages de Google Drive for Work sur le Web ou contactez-nous pour plus d’informations.


Whirlpool fonde son nouvel environnement de travail sur Google Apps

12 juin 2014 | 18:21

Labels: , , ,

Groupe fondé en 1911, Whirlpool est le premier fabricant et distributeur mondial d’appareils électroménagers, avec un chiffre d’affaires de 18,1 milliards de dollars. Le groupe compte 68 000 salariés et 66 usines et centres de recherche à travers le monde. Il possède notamment les marques Maytag, KitchenAid, Jenn-Air, Amana, Brastemp, Consul, Bauknecht.



Mike Heim, directeur informatique de Whirlpool Corporation


« Notre groupe intervient dans un environnement extrêmement concurrentiel, avec une accélération de l’innovation. Si nos produits sont très différents au plan mondial, leur succès réside dans notre capacité à interagir et à nous adapter au rythme et à l’échelle de nos marchés, et ce dès la phase de conception. Google Apps représente un instrument décisif pour abolir les distances, tirer le meilleur parti d’idées globales appliquées localement, travailler ensemble rapidement, depuis tout point du monde, afin de concrétiser notre vision d’un ‘environnement de travail à succès’.

Pour conserver la prépondérance de nos marques, nous devons être capables de développer des produits d’excellence à un rythme accéléré. Face à une concurrence mondialisée, la capacité d’innovation est cruciale. Il s’agit de réduire les délais de mise sur le marché, tout en augmentant le niveau de qualité des produits. En parallèle à cela, il est essentiel de collecter plus rapidement des connaissances sur nos clients, afin de leur fournir le service le mieux adapté à leurs attentes. La production de nouvelles idées sera déterminante dans la réussite de notre activité pour les années à venir.


Si Google Apps se présente comme un service simple d’utilisation à de nombreux égards, ses fonctions n’en sont pas moins très sophistiquées. Elles soutiennent nos processus d’entreprise, en fournissant les bons outils pour interconnecter nos salariés. Cela démultiplie le potentiel d’inventivité de notre entreprise, sans nécessiter d’assistance technique particulière.

Le choix de Google Apps représente plus ainsi un changement d’ordre culturel que technique. Nous devons penser, partager et agir plus rapidement. Nos succès futurs reposeront sur notre capacité à établir des relations fortes entre nos équipes, à partager le fruit de nos travaux. Nous devenons une entreprise centrée clients. Nous voulons aller là où ils seront demain, et plus seulement là où ils se trouvent aujourd’hui. Ceci est d’autant plus ardu que nous intervenons dans des dizaines de pays ».

-> Découvrez d’autres témoignages sur les 5 millions d’entreprises qui ont choisi Google.



Fred & Farid, agence de publicité en ligne, remplace ses Mac par des Chromebooks

6 juin 2014 | 18:12

Labels: , ,

Créé fin 2006 par Frédéric Raillard et Farid Mokart, Fred & Farid Group enregistre une croissance extrêmement rapide et compte aujourd’hui plus de 350 employés dans ses bureaux français et chinois. À l’origine de campagnes publicitaires intégrées en ligne pour des marques internationales telles que Audi, Porsche, Diesel, Société Générale, Garnier et Mondelez, l’agence a reçu 129 récompenses numériques depuis 2011.



Entretien avec Richard Huré, DSI, Fred & Farid Group

« Bien que connue pour ses campagnes faisant appel à des technologies de pointe sur de multiples supports (Web, mobiles, réseaux sociaux, vidéo et musique), notre agence continuait d’utiliser, jusqu’à une date récente, des applications pour entreprise classiques, telles que Lotus Notes et Microsoft Office.


Lorsque j’ai rejoint l’entreprise en 2011, j’ai souhaité la faire migrer vers le cloud pour plus de performance et une meilleure collaboration entre nos équipes de créatifs, d’ingénieurs et de commerciaux, en France comme en Chine. Mon choix s’est porté sur les Chromebooks parce que Chrome OS est le système d’exploitation idéal pour le cloud : il offre une gestion et une maintenance simplifiées, il optimise la collaboration et il intègre tous les garanties de sécurité et de contrôle.






Les préférences des créatifs vont souvent vers les Mac, mais je me suis rapidement rendu compte que ces derniers ne répondaient pas aux besoins de tout le monde, en particulier des équipes marketing, commerciales, informatiques et administratives, qui représentent 60 % de nos employés. Nous nous sommes récemment équipés de 10 Chromebooks Samsung dans le cadre d’une phase pilote, et prévoyons d’en utiliser 200 d’ici la fin de l’année.

Le réseau est l’ordinateur

Notre décision d’évoluer vers des Chromebooks ne se résume pas à une question de prix (même si nous savons que ces ordinateurs nous coûteront beaucoup moins cher que des Mac). Nous souhaitons également accélérer la collaboration entre nos collaborateurs. En effet, pour un utilisateur de Chromebook, l’important n’est plus de télécharger des données sur disque dur, mais de partager des informations dans le cloud. Avec Google Drive, nous pouvons facilement stocker, synchroniser et partager nos fichiers importants, où que nous soyons et quel que soit l’appareil que nous utilisons (Chromebook, téléphone ou tablette).

Nous utilisons Google Hangouts pour toutes nos communications vocales. Nous ne possédons d’ailleurs plus aucune ligne téléphonique dans nos bureaux. Dans notre seul bureau de Paris, nous participons à plus de 50 Hangouts par jour. Bien entendu, nous utilisons également Google Agenda et Google Drive pour planifier notre travail et partager nos documents.

Du point de vue de la gestion informatique, les Chromebooks sont tout simplement imbattables. Avec la console de gestion, nous pouvons directement installer sur les appareils de nos employés toutes les applications dont ils ont besoin, comme les applications de collaboration internes que nous avons créées, telles que le Fred & Farid Bridge, un réseau social sur lequel nos collaborateurs peuvent partager des photos, des vidéos, de la musique et d’autres idées. Quand nous aurons atteint les 200 Chromebooks, nous étudierons de nouvelles façons d’utiliser la console de gestion, y compris dans les domaines de la sécurité et de l’analyse.

Créativité sans frontières

Chrome OS est comparable à une toile blanche. Les possibilités sont infinies, et nous sommes impatients de les explorer. Je pense, par exemple, à installer des codes 2D sur les portes des salles de réunion. Quand les employés entreront dans la salle, il leur suffira de scanner le code avec leur smartphone pour que la salle apparaisse comme réservée dans Google Agenda. Quand des collaborateurs peuvent communiquer, collaborer et partager des idées en toute liberté, il n’y a plus de limite à leur créativité. Grâce aux Chromebooks, nos employés ne formeront plus qu’une seule équipe, quel que soit l’endroit où ils se trouvent dans le monde et le rythme à laquelle l’entreprise se développera. »



Atmosphere Paris 2014 : plus de 700 décideurs vivent en temps réel la transformation digitale des entreprises

28 mai 2014 | 18:00

Labels: , , ,

...à l’heure où les solutions Google Enterprise équipent 80 % des sociétés du CAC 40.



Par Salime Nassur, directeur marketing Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique, Google Enterprise


La mutation numérique, c’est déjà une réalité pour les grands comptes. Pendant sept journées événements, le Googleplex Paris a ainsi accueilli plusieurs centaines de managers de grands entreprises, réunis en ateliers participatifs. La transformation digitale se manifeste aussi en associant clients, experts et partenaires, pour créer ensemble les nouveaux modèles de performance. Il est temps de travailler comme on vit !





Nouveau format, nouvelles interactions


Du marketing aux ventes, des ressources humaines à l’innovation et aux technologies, la 4ème édition de la tournée mondiale Atmosphere fut un cru marquant. Dédiée à un métier, chaque session a rassemblé décideurs de grandes sociétés et responsables de Google Enterprise, tous équipés d’ordinateurs Chromebooks pour interagir avec les intervenants.




Avec à l’affiche des orateurs de premier plan :
  • Ressources humaines : les directeurs RH de Chronopost et de Bonduelle Fresh Europe, la directrice associée de RH&M.
  • Innovation : le directeur de l’incubateur d’Air Liquide, le fondateur d’Act One, un astronaute de l’Agence spatiale européenne.
  • Ventes et marketing : le vice-président de Celio, un analyste d’Air France, le co-président de l’Adetem, le directeur de DCF.
  • Technologies : le directeur informatique de Prisma Medias, la responsable des solutions collaboratives d’Essilor, le responsable TIC d’Euralis.

Et l’ensemble des dirigeants de Google Enterprise :
  • Amit Singh, Président, venu échanger avec plusieurs dizaines de clients français, a annoncé que 80% du CAC 40 utilisent une ou plusieurs solutions de Google Enterprise (Search, Apps, Cloud Platform, Maps, Chromebooks).
  • Sébastien Marotte, Vice-Président international (EMEA / APAC).
  • Éric Haddad, Directeur Europe du Sud, Moyen-Orient, Afrique.
  • Dorothée Burkel, Directrice des ressources humaines, Europe du Sud, Moyen-Orient, Afrique.

Paroles de managers

Atmosphere Paris a fait l’objet d’une émission spéciale 01 Business, sur BFM Business TV. Voici comment ces dirigeants évoquent la transformation numérique de leur entreprise.

Laurent Thoumine, vice-président de Celio
« Une entreprise numérique se fonde d’abord sur des usages internes, en fluidifiant les relations, les processus. Il faut devenir digital avant de le clamer. Pour la Coupe du monde, nos 6 000 salariés et nos clients fidèles ont choisi les graphismes de nos collections, via le réseau interne Google+. Le bureau de style s’étend à toute l’entreprise !

En quelques jours, nos Celio Labs développent des applications Android. L’une d’elles concerne l’observation de la concurrence : chacun de nos salariés peut, avec son téléphone, relever les prix de nos concurrents, l’étendu de leur offre, l’origine des vêtements, et exporter le tout vers des feuilles de calcul Google partagées.

Le client choisit à tout instant la manière dont il va être servi. Sa présence en magasin est une chance. S’il manque une référence, une taille, un coloris, il faut lui répondre instantanément sur le délai d’acheminement et le lieu de réception. Disposer de stocks justes et organiser la chaîne d’approvisionnement sont complexes, mais indispensables. »

Godefroy de Bentzmann, président de Devoteam
« On assiste à une socialisation des processus d’entreprise. Là où les organisations matricielles et les ERP rigidifient, le numérique redonne de l’agilité et de l’intelligence. Les grands processus sont connectés par les réseaux sociaux, avec un management fluide et mobile, guidé par la valeur et non par le contrôle. Par exemple, notre système de relation client a été entièrement repensé, en ouvrant le processus à tous les intervenants concernés par un client, en rassemblant tous les documents, en partageant les agendas et les arbitrages. »

Bernard Lemaire, directeur des ressources humaines de Chronopost
«La transformation numérique est à l’oeuvre depuis 20 ans, pour les salariés comme pour les clients. Ceux-ci attendent l’information associée à leur colis, avec la possibilité de changer au dernier moment le lieu de livraison par exemple.
En interne, les salariés attendent des outils à la page, aussi simples et performants à utiliser que ceux de Google, afin de partager des commentaires, des questions, des sources. Le plan stratégique de Chronopost a ainsi été travaillé grâce à toutes ces interactions internes. »